Environ 60 mineurs isolés étrangers dorment depuis 52 jours sur un camp, place de la Bastille à Paris. Mardi 19 juillet 2022, il y faisait 40°C. Les températures pouvaient atteindre plus de 50°C dans les tentes situées en plein soleil.

« Nous dormons à deux par tente. Hier, je n'ai dormi qu'une heure entre 5h et 6h du matin. Je ne pouvais même pas rentrer dans ma tente avant 23h. Lors de la dernière canicule, plusieurs personnes ont fait des malaises et ont été emmenées à l’hôpital.» - Youssouf, mineur isolé
Pour se doucher, les mineurs doivent parcourir au moins deux kilomètres jusqu'à Couronnes.
Des passants leur offrent parfois des bouteilles d’eau, complétant les stocks que fournit l’association Utopia 56 paris. Tout ces mineurs isolés étrangers sont en attente d’hébergement. Nombre d'entre eux souhaiteraient pouvoir être hébergés au centre de premier accueil Ukraine de la porte de Versailles qui compte des centaines de places vacantes, selon les associations.

Back to Top