5 mars 2017

Bar où les gens viennent noyer leurs cauchemars dans un café noir le soir, puis repartent effacés.

Je me suis mise à t’aimer une fraction de seconde. J’imagine parfois que les gens s’aiment, j’aimerai qu’ils se le disent, partout, tout le temps. J’aimerai qu’ils s’endorment le sourire aux lèvres en se disant qu’après tout, ce monde n’est pas si mauvais.

IMG_7736IMG_7316IMG_7613

Une réflexion au sujet de « 5 mars 2017 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s