4 juin 2017

Ça swingue. Ça brille. Ça pétille. Et les lumières vacillent sous les sourires. J’ai les pieds meurtris par les piquants des herbes. J’ai la peau brunie par l’été. Mais il fait beau. On entend les cigales, on peut s’endormir sous les étoiles. Ça me manque un peu là haut, vous savez. On en reviendra plus fort. Et on pourra s’aimer plus fort, et faire la fête plus fort. Toujours plus fort.

Irréel.

IMG_5629

IMG_5631

IMG_5668

IMG_5806

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s