Au nord de Londres, le quartier de Notting Dale fait partie des 10% des zones les plus défavorisées d'Angleterre. Ici, en bordure du riche quartier de Notting Hill, ce sont 76% des résidents qui souffrent de logements inadéquats, de problèmes de santé, d'isolement et de faibles revenus, selon l’Office of National Statistics et du Royal Borough of Kensington and Chelsea.

En 2021, ce sont plus de 6 000 enfants et jeunes situés à Kensington et Chelsea qui vivent dans la pauvreté, en particulier dans le quartier de Notting Dale où sont prises ces photographies.

Back to Top